FAQ

Pratiquer l’Aïkido : Les premières démarches

 

J’ai envie de pratiquer l’Aïkido, je me présente dans un dojo, que se passe-t-il?

Soyez attentif dans un premier temps à l’accueil. Le professeur vient à votre rencontre, vous accueille de manière conviviale et vous propose d’assister à la séance

 

Comment savoir si le professeur va me convenir?

Soyez attentif à sa pédagogie: sa manière d’expliquer l’Aïkido, les exercices, l’attention qu’il vous porte, sa manière de vous corriger, la façon dont il va vous motiver. Il doit démontrer de la générosité dans son enseignement et s’inscrire dans une démarche de transmission du savoir. Il doit s’intéresser à chacun quelque soit son niveau.

 

Je n’ai jamais pratiqué, comment vais-je m’intégrer au groupe?

En général, le groupe doit intégrer les nouveaux venus sous la surveillance du professeur. Les anciens doivent s’occuper des débutants, l’esprit doit être convivial, tout cela dépend aussi du professeur.

 

Dois-je m’assurer des garanties de sérieux offertes par un club?

Oui. Les conditions réglementaires de licence et d’assurance doivent être affichées. Le club doit être affilié à une fédération (La FFAB en ce qui nous concerne) et verser une cotisation pour pouvoir informer ses pratiquants de son n° d’affiliation. Il cotise également auprès de la ligue. La ligue de Provence regroupe les départements 13/84/04/05. Le professeur affiche également son diplôme (Brevets Fédéraux ou Brevet d’Etat).

 

Quel équipement dois-je me procurer pour commencer ma pratique?

Un kimono (veste + pantalon) et une ceinture blanche. Ne prenez pas une veste trop épaisse. Sur l’étiquetage figure une référence qui correspond au grain de la veste. Le grain 500 est suffisant. Nous pratiquons également les armes (sabre=bokken, bâton=jo, poignard= tanto). Pour le début de la pratique vous pouvez vous procurer tout cela dans les grandes surfaces dédiées au sport, à des prix très raisonnables

 

Je suis intéressé, j’ai envie de m’inscrire.

Il vous sera remis un imprimé Fédéral de demande de Licence incluant une assurance (30?/an – tarif 2007). Vous devrez fournir un certificat médical de non contre indication à la pratique de l’Aïkido. Ce sont là les trois conditions légales et obligatoires imposées par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. Il y aura aussi une cotisation mensuelle d’adhésion au Club et incluant le prix des cours.

 

Où puis-je obtenir mon certificat médical?

Auprès de tout praticien. Mais attention, il ne doit pas s’agir d’un certificat médical de complaisance. Il doit être établi avec sérieux (rythme cardiaque, tension, test à l’effort questionnaire d’antécédents médicaux)

 

On dit qu’il s’agit d’une technique de self défense qui utilise la force de l’autre?

C’est ce que la plupart des gens pensent, mais je trouve qu’il s’agit là d’un raccourci. L’Aïkido n’est pas de la self défense. C’est un Art Martial qui impose une attitude martiale, de la disponibilité d’esprit, de la vigilance, de l’attention, de la technicité, de la précision de manière à prendre l’ascendant sur l’autre pour pouvoir anticiper sur son attaque. C’est un Budo, Art et Voie du combat, « on attaque dans l’attaque ». Et comme l’Aïkido a été pensé intelligemment, on découvre toute une stratégie de réponses aux différentes attaques possibles.

 

Mais on utilise la force de l’autre?

On parlera plutôt d’énergie. On la contrôle pour l’amener là où nous l’avons décidé de manière à déstabiliser le partenaire. On l’utilise ensuite à notre avantage et on lui restitue accompagnée de notre propre énergie après avoir harmonisé l’ensemble.

 

Faut-il du temps pour devenir efficace?

Oui, un peu. La principale difficulté au début sera de remettre en question la force physique et musculaire pure comme étant la plus efficace. Cela fait même partie de notre pensée occidentale. Dans la pensée orientale le siège de l’énergie est dans le seika tanden(bassin) développé par le hara (ventre) siège du ki (énergie). Donc il faut tout reprendre, se débarrasser de cette idée, se placer au niveau des hanches et travailler le relâchement du haut du corps. Cela ne veut pas dire mollesse des bras et des épaules. Le haut est tonique mais dans la souplesse et l’élasticité, donc synonyme de rapidité. Puis avec le temps à l’aide de techniques répétées régulièrement, on parvient à les appliquer dans le sens suivant : l’efficacité maximale dans l’effort minimal. Alors viendra le plaisir
qui vous fera dire: « ça y est je commence à découvrir l’efficacité de l’Aïkido. »

 

A quel moment de ma pratique aurais-je une idée de ce qu’est réellement l’Aïkido?

Contrairement aux autres Arts martiaux, il faut d’avantage de temps d’apprentissage. L’Aïkido se pratique mais il s’étudie avant tout. Tous les Maîtres s’accordent à dire que le combat le plus dur est celui que l’on mène contre soi-même, qu’il faut en permanence savoir « polir l’ego ». Il vous faudra de la patience, de l’assiduité, de l’humilité, mais après 2 ou 3 ans de pratique régulière, vous serez en mesure d’être plus à l’aise dans votre pratique. Vous aurez commencé à assimiler les fondamentaux et les techniques de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>