De l’Aïkido…

« Sans formes déterminées, l’Aïkido est avant tout l’étude de l’esprit »
(Morihei UESHIBA. Fondateur de l’Aïkido)

Considéré par beaucoup comme le plus grand artiste martial et le plus remarquable des Maîtres spirituels du 20ieme siècle, Morihei UESHIBA O’Senseï a nommé son art AIKIDO dans les années 40.

L’Aïkido est une discipline fondée sur l’unité du corps et de l’esprit. Il peut se traduire au sens littéral par :

AÏ= Harmonie
KI=Energie
DO=Voie

Par conséquent, il serait la voie de la recherche de l’Harmonie des Energies.
L’Aïkido est un Budo (Art de combat), Budo étant à l’origine au Japon de la Voie du Guerrier (Bushi) plus communément nommé SAMOURAI.

Il ne fait pas et ne doit pas faire appel à la force musculaire pure, aussi chacun peut pratiquer en fonction de son potentiel physique.
L’Aïkido impose de détruire l’agressivité de son adversaire en lui démontrant l’inutilité de son attaque.

C’est un art martial aux techniques efficaces qui visent à contrôler l’adversaire en canalisant sa force pour l’amener à la chute et/ou à l’immobilisation.

  • Techniques à mains nues avec un ou plusieurs adversaires armés ou non
  • Techniques d’atemis
  • Techniques aux armes (Sabre. Bâton. Poignard)
  • Techniques de respiration, concentration, canalisation, des énergies (Taï So)

En avançant dans la pratique l’Aïkidoka découvrira la richesse des techniques et pourra s’adapter à toutes les situations.
Chaque Aïkidoka s’exprimera alors librement, développera son style propre, sa pratique deviendra libre.

Enfin, l’Aïkido reste à ce jour un art martial traditionnel à but non compétitif, ce qui permet sa pratique jusqu’à un âge avancé